La guerre d’Afghanistan (1979-1989) : bref résumé du contexte

Clan de rebelles islamistes en 1979

Clan de rebelles islamistes en 1979

Les raisons d’un engagement des forces soviétiques en Afghanistan sont assez nébuleuses et peuvent remonter loin dans l’histoire. Les experts eux-même se disputent la meilleure version, et la propagande soviétique n’arrange rien à cela.

L’Afghanistan mène une politique d’indépendance depuis toujours, c’est un pays divisé en clans tribaux qui se disputent les zones d’intérêt et le soutien de la population. Cependant, on remarque que chaque tentative d’invasion se solde toujours par un échec, parfois cuisant, car lors de l’intrusion d’un étranger sur leur territoire, les clans s’unissent pour le chasser. Ce comportement est parfaitement illustré par le proverbe afghan  » Moi contre mon frère; moi et mon frère contre mon cousin; moi, mon frère et mon cousin contre l’étranger ». C’est ainsi que les anglais furent repoussés et humiliés plusieurs fois.

Durant le 20ème siècle, on constate une lutte d’influence entre plusieurs pays comme la France, l’Angleterre ou l’Allemagne en Afghanistan. Mais le pays reste indépendant, même à l’époque de ses très bonnes relations avec l’Allemagne nazie, qui espérait une alliance dans les années 30. Sa neutralité durant la seconde guerre mondiale et les accords qu’il entretient avec l’URSS démontre une emprise soviétique déjà largement présente  à cette époque.

En 1947, après la chute de l’Empire des Indes britannique, né le Pakistan, à qui sera attribué une zone pashtoune à l’est de la ligne Durand. Cela provoquera un conflit avec l’Afghanistan. Le Pakistan devient allié des USA, et l’Afghanistan se trouve seul, face à l’URSS.

Le géant soviétique lui fournit une aide financière et militaire, les officiers afghans sont formés en URSS,… La « soviétisation » du pays est amorcée. En 1963 est instaurée une monarchie constitutionnelle par Zaher Shah, qui tentera de nouer des liens avec le Pakistan et d’équilibrer les influences USA/URSS (Voir « L’Afghanistan en guerre », Eric Bachelier). Malheureusement une terrible famine en 1972, conjuguée à l’influence grandissante du parti communiste et de l’intégrisme musulman fait tomber la royauté en 1973.

Arrive une période chaotique de gouvernements socialistes, avec tout ce que cela implique d’assassinats, de putsch et d’intrigues douteuses sur lesquelles nous n’insisterons pas (Entrons dans le vif du sujet!).

Des réformes entreprises en 1978 n’auront pas les effets voulus par le régime socialiste, et le mécontentement du peuple atteint son paroxysme lors de l’adoption du drapeau rouge socialiste, sans aucune référence à l’Islam. Ceci, en plus de purges et d’une crise économique prévisible (le socialisme tel que l’URSS le voyait n’était pas applicable en Afghanistan), conduit à une guerre civile en 1979, menée par une très grande majorité de mouvements islamistes. Comme le souligne Eric Bachelier, de tous les étrangers présents à Herat, les rebelles n’exécutèrent que  les conseillers soviétiques, ce qui prouve que ce mouvement était bel et bien dirigé contre l’idéologie communiste en Afghanistan.

La répression soviétique est terrible et les bombardements font des dizaines de milliers de morts. En octobre, les réservistes soviétiques sont appelés et en décembre, les troupes sont prêtes à passer la frontière afghane.

Ceci nous amène donc au 24 décembre 1979, date du début de l’invasion soviétique en Afghanistan.

Publicités

4 réflexions sur “La guerre d’Afghanistan (1979-1989) : bref résumé du contexte

  1. Merci, ne vous en faites pas! On abordera surtout Massoud pour son rôle dans les combats, surtout dans la vallée du Panshir.
    Je ne parlerai que très peu de l’aide des Etats-Unis, de la Chine, l’Arabie saoudite et du Pakistan (pour ne citer que les principaux). La décision de Reagan d’armer les moudjahidins en 1981 et l’arrivée des Stinger en 1986 seront les deux grands évènement dont je traiterai.

  2. Les moujhadismes était des force noin rebelles et apportait un apport socialement économiques aux force belligérantes des nations unies damérique du nord… un ajout tels que le dirigeant Mouhamaed ùFarah Adid pourrait nous éclairer sur les conditions reblelle des force Afghanes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s